Le testament permet de préparer sa succession et d’organiser le partage de ses biens.
 
Il reste le meilleur moyen de se protéger et de protéger ses proches.
 
bruno-martins--c9N9RgjOPU-unsplash
  • Le testament olographe

Nécessairement écrit, daté et signé de la main du testateur, il est facile à établir et peu coûteux.Il peut néanmoins donner lieu à une contestation (voir même à une annulation) quand il n’est pas rédigé avec l’aide d’un notaire.Le testament peut être conservé par le testateur à son domicile ou chez le notaire.

 

  • Le testament mystique
Il reste secret. Son auteur le remet à son notaire dans une enveloppe fermée, en présence de deux témoins.
Il est le seul à en connaître le contenu.
Le notaire ne peut pas vérifier son efficacité juridique ; c’est l’inconvénient due à cette forme de testament.

 

  • Le testament authentique
Il est établi par un notaire en présence de deux témoins, ou d’un second notaire, il doit être signé par le testateur.
Le notaire le rédige lui-même sous la dictée de son client.
Il en donne ensuite lecture et tout le monde le signe.
Le testament authentique sécurise la validité juridique des dispositions.

 

  • Le testament international

Utile pour un étranger vivant en France, pour un Français vivant à l’étranger ou bien, pour une personne possédant des biens dans différents pays. Il doit être rédigé, être présenté à un notaire (ou à un agent consulaire à l’étranger) en présence de deux témoins.Il peut être écrit dans n’importe quelle langue.