Les cendres ne peuvent pas être conservées à votre domicile ; elles doivent être dispersées. Cet acte est strictement encadré et réglementé !

 

Que faire des centres après la crémation ? 

Il faut respecter les volontés particulières exprimées par le défunt.

  • L’urne peut être conservée pendant un an maximum au crématorium. Ce temps de conservation peut être facturé par le gestionnaire.
  • À l’issue du délai d’un an, en l’absence de choix, les cendres seront dispersées dans le cimetière de la commune du décès, dans un espace dédié, sous la responsabilité du maire. 

 

 

Plutôt site cinéraire ou cimetière ?  

  •  L’urne peut être inhumée dans une sépulture, scellée sur un monument funéraire ou déposée dans un columbarium, présent dans chaque cimetière des communes de plus de 2 000 habitants. 
  • Les cendres peuvent aussi être dispersées dans un jardin du souvenir, dont la présence est également obligatoire dans les cimetières des communes de plus de 2 000 habitants. 

 

 

Et la dispersion« en pleine nature » ?
Afin d’obtenir les autorisations nécessaires à la dispersion, l’identité du défunt, le lieu et la date de la dispersion seront enregistrés et répertoriés dans un registre spécial à la mairie de naissance du défunt et à la mairie de la commune où a lieu la dispersion.

  • Sur la terre : la dispersion des cendres d’un proche est interdite dans un lieu public (stade, jardin public, voie publique...)
  • En pleine mer : la dispersion doit avoir lieu à plus de 300 mètres des côtes. En cas d’immersion complète de l’urne, il est préférable de choisir une urne en matière biodégradable. 

 

 

Inhumation de l’urne dans une propriété privée 

  • La loi interdit la conservation de l’urne dans un domicile privé : les cendres doivent impérativement être dispersées. 
  • Une autorisation préfectorale doit être demandée pour inhumer l’urne dans une propriété privée. 
  • Attention, cette opération crée une servitude perpétuelle à l’endroit où l’urne est inhumée. Cela garantit la liberté de chacun de pouvoir venir se recueillir devant les cendres du défunt.